La propagation et le clonage des graines

La reproduction d’un organisme par des processus naturels ou artificiels est appelée propagation. Pour un cultivateur de cannabis, la propagation est un bon moment. D’autres bons moments sont la récolte et quand vous constatez que votre plante est femelle.

La propagation d’une plante se passe de deux façons différentes : il y a la création de clones à partir de bourgeons, ou la création de boutures à partir d’une graine en germination. Ces méthodes ont chacune des avantages et des inconvénients, mais utilisent toutes deux les mêmes équipements.

L’éclosion des graines ou la germination des graines

Les graines sont les plus faciles à propager. Il y a plusieurs méthodes pour les faire germer. Vous pouvez les tremper dans de l’eau, puis les laisser dans l’obscurité pendant 24 heures. Certains rasent les graines pour que la coque soit plus mince. D’autres les enterrent et attendent qu’elles poussent.

La meilleure méthode pour faire germer vos graines, celle qui vous garantit presque qu’elles prendront bien, est la méthode de l’essuie-tout mouillé. Pas besoin d’équipements spéciaux pour réaliser cela, il vous faut juste une assiette, des graines, de la cellophane, et un essuie-tout mouillé.

À propos des compétences de la culture de cannabis

Deux compétences sont nécessaires pour faire pousser du cannabis efficacement : être capable de créer de nouvelles caractéristiques génétiques d’une part, et reproduire celles déjà connues d’autre part. Avec de nouvelles plantes, vous devez en maîtriser deux : faire pousser à partir de graines, et faire pousser à partir des clones.

Les graines

Le pollen d’une plante de cannabis mâle féconde les plantes femelles et ce processus produit des graines. Les graines sont presque comme un embryon ou une petite plante. Lorsque les graines sont dans des conditions optimales (humidité, température, sol), elles poussent jusqu’à devenir une plante adulte. Choisissez des plantes mâles et femelles et utilisez ce processus pour créer de nouvelles plantes. Les graines sont comme notre ADN humain. Elles seront un peu différentes de leurs plantes parentes. Si vous utilisez plutôt un clone, vous pouvez créer exactement les mêmes plantes. Alors gardez cela à l’esprit en décidant de la façon dont vont se reproduire vos plantes.

Le clonage

Quand vous taillez une plante, vous créez un clone. Cela s’appelle la propagation végétative. Dans de bonnes conditions, des racines pousseront d’elles-mêmes des boutures.

Comment planter des clones

Les plantes contiennent des cellules indifférenciées qu’on s’appelle cellules méristèmes. Ces cellules peuvent par la suite devenir des racines, des fleurs, ou encore d’autres parties de la plante. Vous pouvez aussi planter des boutures. Les nouvelles plantes seront les mêmes que la plante mère, et la nouvelle plante sera un clone. Ainsi, vous aurez la garantie que la nouvelle plante partagera les mêmes caractéristiques, effets, fleurs, et sexe que la plante-mère. Le clonage est l’une des façons les plus répandues pour dupliquer des plants de cannabis. Le clonage est plus complexe avec des êtres humains ou des animaux, mais dans le royaume végétal, c’est très simple. Voici ce dont vous aurez besoin :

  • une lame de rasoir très pointue ;
  • un récipient en verre ou en plastique contenant de la terre ;
  • un dôme en plastique ou un vaporisateur d’eau ;
  • de l’alcool isopropylique.

L’avis du professionnel

  • Il faut avoir au moins une plante mère. Cela ne prendra pas beaucoup de place ni donnera beaucoup plus de travail. Cette plante sera utilisée pour créer de nouvelles plantes dont la génétique sera déjà connue.
  • Avant d’utiliser des boutures, choisissez une plante saine avec les caractéristiques que vous souhaitez.
  • La plante mère doit être bien arrosée pendant au moins deux ou trois jours avant d’être taillée. L’eau enlèvera l’azote, et la nouvelle plante pourra établir ses racines plus facilement.
  • Utilisez de l’eau distillée dans votre récipient. La fibre de coco marche bien aussi, mais vous pouvez également utiliser des cubes Oasis ou Rockwool.
  • Stérilisez vos mains, lames de rasoir et bloc à découper avec de l’alcool isopropylique. N’oubliez pas que les boutures sont très fragiles, alors maniez-les avec délicatesse et précaution.
  • Choisisez un point sur l’apex de la plante, avec un avec un ou deux internœuds. La taille doit être entre 7 à 15 cm. Coupez quelques branches pour être sûr qu’elles pousseront bien 

Un espace de culture pour vos plantes

Creusez un trou dans votre récipient et puis insérez-y soigneusement les boutures. Il faut être rapide : en travaillant assez vite, vous n’aurez pas besoin d’arroser les boutures pendant le processus. Maniez les boutures délicatement, surtout au moment de les installer dans le récipient, afin de ne pas les endommager. Quand vous travaillez avec les boutures, vérifiez qu’elles sont bien irriguées,  jusqu’à ce qu’un nouveau système de racines se développe. Il est important de les arroser, mais pas trop : si les boutures sont trop humides, la moisissure et les champignons peuvent s’y  installer. Un vaporisateur avec de l’eau distillée est idéal dans cette situation. Les boutures doivent être arrosées un jour sur deux et le récipient ne doit jamais être sec. Un dôme peut aider vos plantes et un dôme en plastique augmentera l’humidité.

Les boutures ont besoin d’un peu de lumière : elles doivent avoir accès au soleil ou un spectre lumineux équilibré si elles sont à l’intérieur. Après une semaine, les boutures développeront des nouvelles racines. Enlevez alors le dôme pour voir si vos plantes peuvent se tenir droites toutes seules. N’enlevez pas les feuilles jaunies tant que la plante n’a pas développé de racines fortes. Lorsque les plantes sont bien enracinées, vous pouvez les mettre dans un système hydroponique ou dans la terre. Après tout cela, vous aurez des nouvelles plantes de cannabis.

Comment faire pousser des graines

Si vous voulez faire pousser des nouvelles plantes ou créer une plante que vous n’avez jamais eue auparavant, ayez recours aux graines. Vous pourrez facilement les acheter dans une banque de graines. Il vous faudra un récipient stérile pour que les graines ne se détériorent pas au contact des moisissures ou des champignons. Le récipient devra être assez profond pour laisser pousser les racines. Les graines doivent tremper dans l’eau pendant deux ou trois heures et être placées dans le récipient. Elles doivent rester humides et chaudes. Pas besoin d’engrais pour l’instant. La ventilation et la lumière des lampes sont suffisantes pour l’instant. Vérifiez que les graines sont arrosées et humides, mais pas trempées. Un dôme en plastique peut beaucoup aider sur ce point. Après cinq jours, quelques graines devraient éclore, et toutes après deux semaines.

La plantation suit presque le même processus que pour les autres plantes. Si vous voulez  une croissance plus forte, utilisez un engrais qui augmentera la croissance. Avec des graines, choisissez n’importe quelle souche populaire de cannabis pour commencer.

Comment devenir cultivateur professionnel

Les deux méthodes pour faire pousser le cannabis sont d’utiliser des boutures ou des graines pour créer des nouvelles variations ou souches. Les meilleurs environnements pour les boutures et les graines se ressemblent. Vous pouvez utiliser les mêmes moyens de culture, les mêmes récipients, dômes, lumières, et vaporisateur. Boutures et graines doivent être dans un environnement tiède et humide (mais pas trop) et avoir accès à la lumière. Il n’y doit pas avoir de courant d’air.

Ne touchez pas aux boutures pendant qu’elles poussent et n’allez pas remuer les graines hors de terre. Soyez patient, observez pendant quelques jours : une nouvelle plante finira par pousser. Pour cultiver du cannabis, il faut absolument faire preuve de patience.